Verite Lowcost | IMPACT DU LOW COST SUR L’ÉCONOMIE, LE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES, LES ATTENTES DES USAGERS
36
post-template-default,single,single-post,postid-36,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,side_area_uncovered_from_content,qode-theme-ver-11.2,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2.1,vc_responsive
 

IMPACT DU LOW COST SUR L’ÉCONOMIE, LE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES, LES ATTENTES DES USAGERS

IMPACT DU LOW COST SUR L’ÉCONOMIE, LE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES, LES ATTENTES DES USAGERS

Table ronde n° 2 :

Impact du low cost sur l’économie, le développement des territoires, les attentes des usagers
En 1977, Sir Freddy Laker proposait des billets d’avion Londres-New York pour quelques dizaines de livres. Tous les passagers étaient en stand-by pour le sky train, ancêtre de la navette, qui ne décollait que tous sièges vendus. Le voyage aérien perdait de sa superbe, mais gagnait en démocratie.
Peu à peu, la distribution, les secteurs de l’alimentaire et du textile, des pans entiers de l’industrie et des services s’emparent de ce modèle économique : l’automobile, les télécoms, la banque, l’optique, les carburants…
Aujourd’hui, les compagnies à bas coûts ont pignon sur tarmac et les grands groupes créent leurs propres compagnies low cost pour récupérer ou éviter de perdre des parts de marché.
Le développement du low cost ne sera pas sans répercussion sur les modes de consommation en général.
Jusqu’où le low cost pourra-t-il aller, sans être contre productif ? Car, pour le moment il est synonyme de délocalisation et de fabrication dans les pays émergents, comme c’est le cas dans l’automobile.
Comment alors ne pas opposer l’intérêt du salarié à celui du consommateur ? Il est aussi légitime de se poser la question : quel est l’intérêt du consommateur ? Est-ce de lui proposer une voiture à bas coût fonctionnant à l’essence, et donc d’accroitre le parc de véhicules potentiellement polluants. Quels sont les choix industriels ? Quels sont les axes de la recherche ? Le low cost ne sera-t-il pas un obstacle aux ruptures technologiques ?
C’est dans ce questionnement global que s’inscrivent cette deuxième partie des Rencontres d’Options.
Autour la projection du film « La face cachée du low cost, enquête sur le système Ryanair » réalisé par Enrico Porsia, se sont posées les questions du rôle du low cost comme modèle économique et modèle de société et de son impact sur les territoires, de l’emploi et des attentes des usagers.
Le transport aérien est un cas d’école dont il faudra tirer les conséquences, notamment pour les pouvoirs publics.

No Comments

Post A Comment